L’étiquette à table en Thaïlande


L’étiquette à table en Thaïlande

Comment se comporter à table en thaïlande

Les Thaïs reçoivent rarement chez eux étant donné que la nourriture est tellement peu cher dans la rue. Lors de grandes occasions on s’oriente vers les hôtels et le menu est souvent composé de mets que l’on ne trouve pas ou peu dans la rue et qui prennent du temps à cuisiner. Mais peu importe où on mange, voici quelques règles à respecter pour ne pas passer pour un Farang (étranger) mal poli.

  • Lorsqu’on mange à plusieurs on passe une commande pour tout le monde. Ne vous attendez pas à sélectionner des plats juste pour vous.
  • En Thaïlande, on mange avec une cuiller et une fourchette, qu’on place à gauche de l’assiette. On pousse la nourriture avec la fourchette dans la cuiller donc ne demandez pas de baguettes.
  • Porter la fourchette à la bouche est aussi mal vu que de porter un couteau à la bouche en Occident.
  • Les baguettes sont réservées à la cuisine Thaï d’origine chinoise, surtout les plats de nouilles.
  • Il n’y aura jamais de couteau à table car les morceaux sont déjà prédécoupés. Si besoin utilisez le bord de la fourchette pour couper un morceau d’aliment.
  • Lorsque la nourriture arrive on se sert de petites quantités de chaque plat, ne mettez pas une grosse pile de nourriture sur votre assiette.
  • On ne touche pas à son assiette avant que la personne la plus âgée ou la plus riche ait dit : « Kin Khaô ». Ce qui signifie textuellement: « Mangez du riz ».
  • Lorsque vous mangez de la nourriture du nord et nord-est de la Thaïlande on vous servira du riz collant. Prenez un morceau de riz dans la main droite et façonnez une petite boulette que vous utiliserez pour ramasser la sauce et de la nourriture.
  • Ne mangez jamais avec la main gauche surtout lorsque vous prenez des aliments tels que du riz collant avec les doigts.
  • C’est le riz qui constitue le plat principal, tous les autres plats accompagnent tout simplement le riz.
  • Un repas commence toujours  en mangeant une cuillerée de riz afin de montrer son respect pour le cultivateur et pour cet aliment de base des Thaïlandais.
  • On accompagne un repas thaï d’eau fraîche ou d’une bière blonde. En Thaïlande les trois grandes marques sont; La Singha, la Leo et la Chang.
  • Servez les boissons vers l’intérieur de l’assiette et non vers l’extérieur. Si vous êtes droitier, servez vers la gauche et l’inverse si vous êtes gaucher. Pour les Thaïlandais, le non-respect de cette règle porte malheur.
  • Quelqu’un vous demande à la fin du repas : « Àràwy mai? (C’est bon?) » Vous répondez : « Àràwy mâak! (C’est délicieux!) »
  • Si vous dinez avec des Thaïs ils vont s’attendre à ce que ça soit vous qui payez le repas. Les pourboires ne sont pas une habitude.

à éviter

  • Ne parlez pas fort ou avec la bouche remplie
  • Ne soyez pas le premier à parler affaires à table
  • Ne faites pas de bruit en mangeant contrairement à ce qui se fait dans certains pays Asiatiques.
  • Ne vous mouchez pas à table
  • N’oubliez pas de remercier l’hôte avec Kap Khun Khrap / Ka (Merci  Khrap – homme /  Ka- femme)

Voilà, vous êtes maintenant prêts à manger avec des Thaïs sans commettre des bourdes. Je vous propose aussi de préparer vous même quelques recettes Thaï authentiques

Catégories



+ Pas de commentaires

Ajouter le votre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.