Le guide des meilleurs restaurants Thaï à Montréal


Le guide des meilleurs restaurants Thaï à Montréal

Quels sont les meilleurs restaurants Thaï à Montréal? On me pose cette question constamment et je réponds: « Les meilleurs restaurants Thaï à Montréal pour le moment se trouvent à Toronto et Vancouver. » Comme ce n’est pas une réponse satisfaisante j’ai décidé d’explorer la scène culinaire Thaï de Montréal en mangeant dans 13 restaurants Thaï. Il y en a certes d’autres mais j’ai commencé par les plus connus.

Voici le résumé de mes visites dans 13 restaurants Thaï de Montréal.

Si vous souhaitez comprendre le pourquoi de mes recommandations poursuivez alors la lecture.

Mangez ici:

  • Pamika – Le fun, avec des amis, bar à cocktail, cuisine de Isaan – Nord-Est de la Thaïlande aussi.
  • Pick Thaï – Le plus beau restaurant Thaï, en couple, calme, pâte de curry maison
  • Une nuit à Bangkok / Le tuktuk – Mignon, bon mais avec un petit bémol
  • Épicerie Pumpui  – Plus Thaï que ça n’existe pas à Montréal

Ne mangez surtout PAS ici:

Mangez certaines choses ici:

Une bonne nouvelle:

Mangez ici

Pamika Brasserie Thaï

901 Sherbrooke Est
T: 514 – 508 9444
www.pamika.ca
Chef: Pamika Sukla

Les meilleurs restaurants thaï à Montréal : Pamika
Pamika et son mari Pascal Gonsales

En rentrant dans ce restaurant agréablement décoré mon regard est tout de suite attiré vers les paniers à cuisson et de service pour le riz gluant au fond de la cuisine. Il est 18h00 ce mercredi 12 octobre et le restaurant est déjà plein. Je commence par commander une SingHa qui m’est servie dans un verre glacé qui sort du congélateur et j’apprécie la petite attention. Sur la table il y a une fourchette et une cuillère, pas de baguettes. Ça sent l’authentique mais on ne sait jamais, il reste à le valider.

Les meilleurs restaurants thaï à Montréal : Pamika
Le menu

Le menu n’est pas trop long et je fais rapidement mon choix. Deux plats du Isaan, nord-est de la Thaïlande, un plat du centre du pays, la soupe.

  • Som Tam Thaï – « Chicken » (salade de papaye verte, poulet grillé Isaan, riz gluant) – 23$
  • Tom Yam Goong (soupe épicée aux crevettes) – 9$
  • « Duck Salad » – Laap Phet (salade de canard) – 16$

En attendant ma soupe j’entends le serveur expliquer la façon de manger en Thaïlande – « En Thaïlande on partage tout », dit-il. Cela me fait plaisir d’entendre car cela veut dire que les propriétaires ont bien formé leurs employés.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Pamika
Tom Yam Goong – Soupé épicée aux crevettes, pâte de chili et coriandre. J’aurais aimé y voir une feuille de lime kaffir ou un bâton de citronnelle et l’oignon rouge cru me laisse pensif.

Je reçois ma soupe et elle est agréable à l’oeil. Le bouillon est bon et bien épicé, pas américanisé, et j’apprécie le fait qu’ils ont mis des champignons frais dans la soupe et pas de champignons volvaires en boîte. Les crevettes et les moules ont bon goût aussi. C’est juste dommage qu’ils n’ont pas laissé ni la citronnelle ni les feuilles de lime kaffir dans la soupe et je m’imagine que c’est pour ne pas être obligé d’expliquer qu’il ne faut pas les manger, ce qui arrive souvent si non.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Pamika
Le trio Thaï – Gai Yang, Som Tam, Khao Niew (Poulet grillé, salade de papaye verte, riz gluant) très réussi et bien présenté.

La salade de papaye, le poulet grillé et le riz gluant sont servis sur un plateau en bambou tressé et c’est très joli. J’avais demandé à ce que la salade soit très épicée mais ce n’est pas le cas. Tout est très bon, la salade, le poulet et le riz gluant. J’ai l’impression d’être en Thaïlande.

La salade de canard est délicieuse et très très épicée, ce qui me va bien, vraiment agréable de pouvoir manger épicé comme ça dans un restaurant Thaï à Montréal.. J’y vois le Pak Chee Farang – la coriandre à dent de scie, le Bai Makrut – la chiffonnade de feuilles de lime kaffir et les piments secs par dessus.

Et alors? Pamika, qui est de la région Isaan est arrivée à Montréal il y a 6 ans, et avec son mari français Pascal Gonsales et ils sont les propriétaires du restaurant. Afin d’assurer une qualité constante des plats, Pamika prépare toutes les sauces en avance pour les plats sautés, les salades etc. C’est aussi rassurant de voir un menu composé d’environ 25 plats et avec des indications « épicé comme en Thaïlande », « très épicé » ou « épicé pour Farang » (étrangers).

Dans la cuisine il y a Paul qui est Philippin et qui est épaulé par Thanaponi, une Thaïe qui prépare les salades. En salle c’est l’associé de Pascal et Pamika, Antonie Bordeleau, qui officie en salle. Ça fait du bien pour une fois de manger des plats bien préparés et ce qui rend l’expérience encore plus agréable c’est que le restaurant est bien décoré, vivant et qu’on y sert de bons cocktails. Ils ont également aménagé une petite salle privée pour 6-8 personnes dans laquelle Pamika servira des plats différent du reste du restaurant.

D’après les dernières nouvelles il y a un autre chef Thai en route de la Thaïlande pour seconder Pamika en cuisine.

Oui, j’emmènerais sûrement des Thaïs ici…. et moi même aussi.

Pick Thaï

5221 boulevard de Maisonneuve Ouest
T: 514 316 9696
pickthairestaurant.com
Chef : Vilay Douangpanya

Les meilleurs restaurants thaï de Montréal : Pick Thaï
Source: Pickthairestaurant.com

Nous y allons pour dîner en semaine et sommes agréablement surpris de constater que le restaurant dispose d’un stationnement privé. Le restaurant est trés beau et soigné, le plus beau que j’ai vu à Montréal et avec plus de 100 places.

Je vois du Gai Phat Kapow (poulet sauté au basilic sacré) sur la carte et je demande à savoir si ils utilisent du basilic Kapow, basili sacré, comme il se doit ou du Horapha, basilic sucré. le serveur revient avec un sac de basilic et je constate que ce n’est pas du Kapow.

On commande le menu midi qui inclus des rouleaux impériaux et je rajoute une petite salade et un plat:

  • Som Tam (salade de papaye verte) – 10.50$
  • Gaeng Ped Gai (curry rouge au poulet) – 16.25$
  • Khao Pat Goong (riz sauté aux crevettes) – 18.25$
  • Yam Mamuang (salade de mangue verte) – + 2.50$
  • Bière SingHa – 7$

En attendant nos plats nous sommes un peu étonnés du choix musical, du jazz, de la musique d’Amérique du Sud etc. mais on s’y habitue et on se dit que c’est plus agréable à la longue que de la musique Thaï. Je commande un bol de Prik Nam Pla comme toujours, des piments oiseaux dans de la sauce poisson, et la réaction est immédiate. La chef et la propriétaire Vilay pointe son nez.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Pik Thai
Vilay me montre fièrement sa pâte de curry verte maison

« C’est qui ce suédois qui commande du Prik Nam Pla? »

Vilay est originaire de Laos et jusqu’à très récemment elle exerçait en tant qu’infirmière au Québec. Elle a appris à cuisiner auprès de sa mère, elle est fière, privilégie les bons produits et fait sa propre pâte de curry.

Meilleur restaurants thai: Pik Thai
Une Som Tam (salade de papaye verte) très réussie et une sauce Prik Nam Pla parfaite.
Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Pik Thai
Curry rouge aux crevettes (Gaeng Ped Goong) et riz frit aux crevettes (Khao Pat Goong).
Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Pik Thai
La chef Vilay et moi après notre repas

Et alors? La salade de papaye est délicieuse et épicée comme je le souhaitais, le riz frit est parfait et le curry rouge est très bon même si j’aurais préféré ne pas y voir des pois mange-tout et des carottes. À la fin du repas Vilay m’emmène visitait sa petite cuisine impeccable, où une Thaï et une Laotienne sont en train de cuisiner, et elle me montre fièrement sa pâte de curry verte maison etp les plus beaux ingrédients de son frigidaire. Mon seul conseil sera de former le serveur à l’art culinaire Thaï pour qu’il puisse en parler aux clients.

Oui, j’emmènerais des Thaïs ici

Une nuit à Bangkok

5076 rue de Bellechasse
T: 514 – 473 1814

www.letuktuk.ca/unenuitabangkok/

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Une nuit à Bangkok
Une décoration simple mais agréable avec les panier à cuisson de riz gluant comme abat jour.

Dans ce petit restaurant de quartier Thaï, tenu par Noémie et son mari Max, qui est originaire de Isaan en Thaïlande, je me sens tout de suite à l’aise. La décoration est très simple mais avec de beaux petits accents tel que les lampes fabriqués à l’aide de panier de cuisson pour riz gluant, les petits cadres avec des images de la Thaïlande, le livre sur la cuisine de rue de Thaïlande, que l’on peut consulter, qui traîne à côté de la caisse etc.

Pendant l’été Max et Noémie opèrent leur camion de rue pendant l’heure du midi, d’où le nom Tuk Tuk du site web. (à ne pas confondre avec le restaurant Tuk Tuk qui n’a rien à voir). J’arrive à l’heure du midi et le restaurant est presque plein et comme je suis tout seul je commande deux plats classiques, la salade de papaye verte et le poulet sauté au basilic sacré.

Noémie connaît bien la Thaïlande et elle commande mes plats en Thaï à son mari Max qui oeuvre dans la cuisine avec son aide cuisinier Thaï. La salade de papaye arrive et elle est très bonne. La sauce est bien équilibrée mais je suis surpris de voir des petites crevettes de Matane dans la salade. Noémie m’explique qu’ils font sécher les crevettes puis ils les font frire rapidement et ces crevettes sont plus facile à faire passer que les crevettes séchées que ses clients trouvent trop fort au niveau goût. La laitue n’apporte rien dans cette salade par contre. Sincèrement ce n’est pas cher 7$ pour une salade de papaye verte, 9$ serait plus approprié à mon avis.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Une nuit à Bangkok
Salade de papaye verte (Som Tam) avec des crevettes séchées maison

Je préfère les crevettes séchées mais je peux comprendre son initiative de vouloir garder l’authenticité du plat tout en voulant plaire à sa clientèle. Je suis un peu déçu de ne pas pouvoir commander un panier de riz gluant avec la salade comme il se doit mais Noémie m’explique que ses clients ne connaissent pas ce riz et que c’est difficile à gérer comme il doit tremper un minimum de 8 heure dans l’eau avant la cuisson. Elle me conseille d’appeler en avance pour commander du riz gluant et qu’il n’y aura pas de problème.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Une nuit à Bangkok
Poulet sauté au basilic sacré (Gai Phat Kapow). J’aurais préféré ce plat comme en Thaïlande sans carottes, des pois et poivron rouge.

« C’est un défi de faire de la cuisine Thaï authentique à Montréal. », explique t-elle. Le restaurant est seulement ouvert depuis moins de deux ans mais j’ai l’impression qu’elle connaît ses habitués par leur nom.  Ça c’est sympathique. Le poulet sauté au basilic sacré arrive et avant de me servir elle annonce, « On met beaucoup de légumes dans ce plat, pas comme en Thaïlande où ils mettent surtout des haricots longs ». J’ai demandé un oeuf frit comme en Thaïlande et le goût du plat est agréable, J’aurais pris plus de basilic sacré et pas de légumes (salade iceberg, carottes et pousses de bambou), seulement les haricots longs. Elle m’explique que la prochaine fois je pourrais commander ce plat comme en Thaïlande si je le souhaite.

Et alors?
J’ai beaucoup aimé l’ambiance dans ce petit restaurant simple mais agréable et aussi la volonté de Noémie et Max de proposer des plats authentiques tout en veillant plaire à leurs clients qui ne sont pas forcement des connaisseurs de la cuisine Thaï. Par contre il ne faudra pas qu’ils commencent à vouloir « trop plaire » au Québecois car le goût de la Thaïlande manque un peu. Noémie et Max, cuisinez comme en Thaïlande comme vous savez le faire, on est prêt pour ça à Montréal aujourd’hui:)

Oui, j’emmènerais des Thaïs ici mais avec un petit bémol.

Le Tuktuk

T: 514 – 473 1814
www.letuktuk.ca
@letuktuk

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Le Tuk Tuk
Le Tuk Tuk, le seul camion de rue Thaï à Montréal, prêt à servir des clients..

Le tuktuk c’est la version mobile du restaurant Une nuit à Bangkok et pendant la saison estivale le camion se déplace tous les jours à l’heure du midi à des endroits différents à Montréal. Vous pouvez voir le calendrier avec les emplacements sur leur site.

Le menu est évidemment plus simple et moins étoffé que dans leur restaurant, ce qui est tout à fait normal.  On y retrouve une salade de mangue verte, du Phat Thaï, Khao Soi etc. J’ai commandé un Khao Soi au poulet à 11$ et le goût y était (curry jaune, lait de coco, sucre de palme, nouilles, fèves germées). Ce que j’ai moins aimé c’était la présence des légumes tels que des petits pois et des graines de maïs mais Noémie m’a expliqué qu’ils font ça pour être capable de garder les prix bas. Les légumes frais étant trop cher.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Le Tuk Tuk
Khao Soi – Nouilles au curry jaune, le goût est bon mais j’ai moins aimé le maïs et les petit pois.
Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Le Tuk Tuk
Poudre de chili (Prik Bon) et arachides grillées (Tuo Lisong) à l’extérieur du camion

Max cuisine avec son wok propulsé au gaz à l’intérieur du camion et j’ai bien aimé les deux récipients attaché sur le camion avec des arachides grillées et broyées et la poudre de chili. Le tuktuk est version miniature et mobile de Une Nuit à Bangkok et ils font un bon travail mais attention à ne pas trop adapter la cuisine au Québécois.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Le Tuk Tuk
Max le chef avant le coup de feu du midi

Oui. j’emmènerais des Thaïs ici avec un petit bémol.

Comptoir à Curry Pumpui

Pumpui Montréal83 Rue Saint-Zotique E, Montréal, QC H2S 1K7 – 514 379 3024
www.pumpui.ca
Heures d’ouvertures: lundi et mardi: Fermé, mercredi au vendredi: 12h00-20h00, samedi: 11h00-20h00, dimanche: 11h00-17h00
Facebook: @pumpuimontreal

Jevto Bond et Jesse Mulder
Jevto Bond et Jesse Mulder

Jesse Mulder, la personne derrière Chak Wow, un pop-up Thaï qui remporta un grand succès à Montréal, a ouvert une épicerie et comptoir curry dans le secteur de la rue St-Zotique à Montréal et qui s’appelle Pumpui, ce qui veut rondouillard ou grassouillet en Thaï.  Jesse a passé 4 ans en Thaïlande, parle très bien Thaï et sait cuisiner Thaï. Soyez rassuré, ici vous ne verrez pas de poivrons rouges, de la salade iceberg ou autres ingrédients douteux. Sa philosophie est simple.

« Si quelqu’un n’aime pas les crevettes séchées dans une salade de papaye verte il n’a qu’à prendre un autre plat. »

Épicerie Pumpui
L’équipe de Jesse Mulder à l’oeuvre
Épicerie Pumpui
Gaeng Massaman Gai & Ajat – Curry massaman au poulet et salade de concombre sucrée – vinaigrée
Épicerie Pumpui
Le comptoir avec les plats du jour

Jesse et ses associés servent des curry accompagnés de riz ou de nouilles, de la salade de papaye verte etc. J’ai pris un curry massaman au poulet qui était parfait et qui était accompagné d’un Ajat, une salade de concombre et échalotes dans une sauce sucrée et vinaigrée. Le comptoir à curry compte une dizaine de place assises et un comptoir où on peut manger debout comme je l’ai fait. Il est important de noter que ce n’est pas un restaurant mais un comptoir à curry ce qui veut dire qu’il faut être prêt à manger debout et rapidement pendant les heures de pointes.

Pumpui est ce qu’il y a de plus Thaï à Montréal aujourd’hui et ça fait vraiment du bien.

Oui j’emmènerais des Thaïs ici et moi même aussi.

Ne mangez pas ici

Thaïlande

88 rue Bernard Ouest
T: 514 – 271 6733
www.restaurantthailande.ca

Le restaurant Thaïlande se décrit comme, « le pionnier de la fine cuisine Thaïlandaise à Montréal et ce depuis 1987. » Le décor a vieilli et a besoin d’un sérieux mis à jour.

  • Tom Yam (soupe épicée à la citronnelle) – inclus dans le menu midi
  • Gaeng Massaman Gai (Curry massaman au poulet) – 14.95$
  • Gaeng Panaeng Phet (Curry Panaeng au canard) – 16.95$
  • Bière SingHa – 7.50$

Le menu midi inclus la soupe, une salade et un plat. La soupe Tom Yam arrive en premier et je reconnais tout de suite le goût de la pâte Tom Yam en bocal qu’on achète dans les épiceries Asiatiques avec ses 4 lignes d’ingrédients dont du colorant et des exhausteur de goût. Mais le pire ce sont les morceaux de courgette, de choux et de broccoli qui flotte à la surface. Pas une réussite.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Thaïlande
Tom Yam – Soupe épicée à la pâte de chili avec concombre, broccoli et plus???

La salade arrive après et là c’est la consternation. Une montagne de salade iceberg avec des nouilles frites par dessus. WTF. En attendant nos plats je demande un bol de Prik Nam Pla, piments oiseaux dans de la sauce poisson, et le serveur me dit:  » Ah, des gens qui sont allés en Thaïlande. » Je prends aussi une chance et demande si ils ont du Khai Niew, du riz gluant, et à ma grande surprise il me répond que oui.

WTF! Salade servie avec le repas du midi.
Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Thaïlande
Gaeng Massaman Gai – Curry massaman avec du riz gluant servi dans l’assiette?

Les deux curry sont très décevant. Le curry Panaeng est beaucoup trop sucré, l’assiette est rempli de poivrons rouges et verts et le poivre vert frais n’est pas frais. Les graines sont noirs. Le curry massaman est jaune et on ne décèle aucune saveur ni de clous de girofle ni de cardamome et les carottes, qui n’ont rien à y faire sont omniprésentes.

Le restaurant Thaïlande ne sert pas de la fine cuisine Thaï, ça c’est sûr.

Non, je n’emmènerais ni des Thaïs ni personne ici.

Cuisine Bangkok

1327 rue Ste-Catherine Est
T: 514 935 2178
Facebook: @cuisinebangkok

Les meilleurs restaurants à Montréal : Cuisine Bangkok

J’avais entendu de bons commentaires sur ce restaurant lorsqu’il était situé dans le centre commercial du Faubourg et maintenant le restaurant a déménagé au village. L’enseigne ne laisse aucune place au doute – Bangkok – Cuisine Thaïlandaise Authentique. C’est une grande salle sans âme avec la cuisine au milieu, ce qui ne veut évidemment rien dire. Les meilleurs plats peuvent sortir de ce genre d’endroit.

Je pose des questions sur la disponibilité de certains plats sans regarder le menu et comme réponse je reçois:

« Si ce n’est pas marqué dans le menu c’est qu’on ne l’a pas. »

Je demande un Sing Ha et le serveur me propose une Kirin, « une très bonne bière américaine. » Non merci, c’est une bière japonaise mais je préfère la bière Thaï avec la cuisine Thaï. », je lui réponds.

  • Som Tam Thaï (salade de papaye verte) – 5.50$
  • Gaeng Phet Gai (curry rouge au poulet) – 9.85$
  • Pla Meuk Katiem (Calmar sauté à l’ail) – 10.15$
  • Bière Sing Ha – 4.99$

Dans la salade de papaye verte il n’y a pas de crevettes séchées, « les québécois n’aiment pas » et au lieu de Tuo Fak Yao – les haricots longs Thaï, ils ont mit des haricots français?!  Le profil de goût par contre est réussi.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Bangkok
Som Tam – Salade de papaye verte et je dois dire qu’elle était bonne.

Le curry rouge est une plat rempli de pousses de bambou en boîte parsemé de poivrons vert et un peu de poulet. Le goût est insipide et la couleur du curry est rosé. Ce n’est pas une réussite. Je demande du Prik Nam Pla (piments oiseaux dans de la sauce poisson) pour mon riz et reçois des piments pourris dans de la sauce poisson, et oui carrément.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Bangkok
Gaeng Phat Gai – Curry rouge aux pousses de bambou. Insipide, sur abondance de pousses de bambou en boîte.
Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Bangkok
Prik Nam Pla – Sauce poisson, lime et piments oiseaux pourris. Dégoutant.

Je n’ai plus faim mais je me dis que je dois tester un autre plat et je commande du calmar sauté à l’ail et au poivre.  Lorsque l’assiette arrive il y a plus de choux et de broccoli que de calmar et la saveur n’y est pas.  Le restaurant se remplie et j’ai l’impression que les prix très raisonnables attirent une clientèle peu soucieux de la qualité des mets. Ici c’est la rapidité et la quantité qui prime.

Lorsque je paye je pose une questions à la fille de la propriétaire: « Est-ce que vous faites du Gai Pad Kapow ? » (poulet sauté à l’ail, piments oiseaux et basilic sacré). La réponse fuse; « Si ce n’est pas marqué dans le menu c’est qu’on ne le fait pas. »  Ok, bye!!

Non, je n’emmènerais ni des Thaïs ni personne ici

Galanga Bistro

1231 avenue Lajoie
T: 438 381 3289
www.galanga.ca

Des amis m’en avait parlé en bien et j’étais curieux de le découvrir. C’est un petit restaurant simple mais bien décoré et on s’y sent tout de suite à l’aise car l’ambiance y est sympathique. Nous y sommes allés pour souper à 18h30 et sommes rapidement accueillis par une jeune serveuse à l’écoute.

Sur la table il y a une cuillère et fourchette et en lisant le menu je déguste une première SingHa (8$). Je demande si ils ont la salade de papaye verte et du riz gluant et leur réponse me déçoit:

« Non, pas de salade papaye verte et le riz gluant c’est trop compliqué à faire. »

Je suis très surpris de découvrir sur la carte le plat: « Po Pia Italien » – pâtés impériaux avec mozzarella et basilic. WTF. On commande:

  • Yum Mamuang  12$ (salade de mangue verte)
  • Yum Talay 13$ ( Salade de fruits de mer)
  • Thod Man Kung  11$ (galettes de crevettes frites)
  • Kaeng Kiaw Wan Gai  16$ (Curry vert au poulet)
  • Pad Makeua  19$ (Sauté d’aubergines Thaï)
Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Galanga
Yam Mamuang – Salade de mangue verte…fais avec des mangues sucrées et des piments rouges? Pas bon.
Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Galanga
Gaeng Kiaw Wan Gai – Curry vert au poulet avec des piments jaunes et pois ??

La salade de mangue verte est une catastrophe. C’est de la mangue jaune et sucrée avec deux crevettes, de l’oignon rouge et du poivron rouge. Les galettes de crevettes n’ont aucun goût, le curry vert qui contient du poivron jaune et des haricots ?! est tellement sucrée que je le renvoi en cuisine, d’où le prix de 0$ sur ma facture. Le sauté d’aubergines, avec encore du poivron jaune, est tellement cuit que la chair des aubergines est détaché de la pédoncule et je paye 19$ pour ça? Le seul plat qui s’en sort c’est la salade de fruits de mer qui à un profil de goût bien équilibré mais avec de la laitue et piments rouge encore…

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Galanga
Yam Talay – Salade de fruits de mer qui était le seul plat que nous avons réussi à terminer

Et alors? On n’en revient pas à quel point c’est mauvais tout ça. Un des pires repas Thaï à vie et il paraît qu’ils vont fermer, ce qui n’est pas étonnant.

Non, je n’emmènerais ni des Thaïs ni personne ici.

Chao Phraya

50 rue Laurier Ouest
T: 514 272 5339
www.chao-phraya.com

Restaurant Thaï Chao Praya à Montréal

Chao Phraya a ouvert en 1988 et se décrit comme le premier restaurant à avoir proposé une cuisine Thaï authentique. Je n’avais pas entendu de bons commentaires récemment sur ce restaurant, qui vient de changer de propriétaire, mais comme c’est un restaurant Thaï avec une grande réputation il fallait y aller.

La salle à manger est vaste et le décor légèrement ennuyeux. Je vois le plat Gai Phat Kapow, du poulet sauté avec de la sauce d’huître, de l’ail et des piments oiseaux et une grande quantité de basilic sacré (Bai Kapow). Je valide avec le serveur si c’est bien du basilic kapow car je sais par expérience que les restaurateur utilisent souvent du basilic sucré (Bai Horapaha) à la place du basilic sacré comme ce dernier se conserve très mal.

Le serveur me répond qu’il n’y a aucune différence entre ces deux basilic, du n’importe quoi, mais je lui demande de poser la question au chef. Il revient et me dit qu’ils utilisent du basilic sucré à la place du basilic sacré même si c’est marqué l’inverse sur la carte. Ça commence mal.

  • Yam Ta-Lay (salade de fruits de mer, pétoncles, crevettes et calmars) – 18$
  • Tom Kha Gai (soupe au lait de coco, citronnelle et galanga) – 11$
  • Goong Choo Chee (Curry Choo Chee aux crevettes) – 25$
  • Gaeng Kiaw Wan Gai (curry vert au poulet, aubergines et basilic Thaï) – 23$
  • Khao Niew (riz gluant) – 4$
  • Bière Sing Ha – 9$

La soupe au lait de coco est carrément mauvaise, trop sucrée et avec des champignons de paris qui ont été revenu dans de l’huile au préalable. WTF. Ma salade de fruits de mer est bonne et la sauce, pâte de chili, jus de lime, sauce poisson et sucre de palme, est bien équilibrée.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Chao Praya
Tom Ka Gai – Soupe au lait de coco avec des champignons de Paris revenus dans de l’huile?! Pas bon.

En mangeant un couple d’américains s’apprête à partir et on les entends dire: « This was the most expensive Thai restaurant we have ever been to. »

Mon curry vert est tellement salé que j’ai de la difficulté à le manger. C’est très dommage car la consistence est bonne. Le curry Choo Chee de Yolaine, ma femme, est tellement sucré qu’elle peine à prendre plus qu’une bouché et je décèle également une saveur d’ail brûlé et l’assiette est rempli de poivrons rouge et vert.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Chao Praya
Gaeng Kiaw Wan Gai – Curry vert au poulet. Tellement sucré que je n’ai pas pu le manger et aussi le curry le plus cher que je n’ai jamais vu.

Dans ce restaurant très cher et pas bon il n’y a aucune ambiance et les serveurs seraient plus à leur place dans une cafeteria tellement ils veulent aller vite. On s’attend dans ce genre de restaurant à des explications, à des conseils, à une écoute mais non, il n’y a rien de tout cela. L’enseigne est défraichie, le panier de riz gluant cassé et les plats manquent sérieusement de précision dans leur exécution.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Chao Praya
Panier pour riz gluant en mauvais état

Non, je n’emmènerais ni des Thaïs ni personne ici.

Kin Khao 25

107 avenue Laurier Ouest
T: 514 272 3456
www.restopubkinkhao25.ca

Kin Khao 25 restaurant thaï
Fusion, Tapas, Lao -Tai ??

Kin Khao 25 a ouvert au mois d’octobre 2017 dans les anciens locaux de Phayathai, dont ils ont acheté les recettes. Avant de pénétrer dans le restaurant j’ai déjà un mauvais pressentiment car sur la vitrine c’est marqué « Fusion – Tapas – Lao-Thai »…

Le restaurant a été complètement rénové mais pas pour le mieux, on a l’impression de rentrer dans une grande salle de bain dans laquelle il n’y a aucune ambiance particulière. Le restaurant est ouvert jusqu’à 3h00 du matin le vendredi, samedi et dimanche et d’après mes informations le grand écran c’est pour du karaoké.

Restaurant thaïlandais Kin Khao 25
Karaoké jusqu’à 3h du matin avec Heineken et Rickard’s Red ?

Je dis bonjour à la serveuse qui me répond: « In English please », elle ne comprend pas UN mot de français. Sur la table il y a des baguettes et je lui demande pourquoi, en anglais évidemment, et elle dit qu’en Asie tout le monde mange avec des baguettes. Je lui explique qu’en Thaïlande ce n’est pas le cas et elle a l’air mal à l’aise et elle est incapable de m’expliquer le menu. Pour apprendre plus sur l’étiquette à table en Thaïlande

Je demande une bière SingHa mais ils ont que du Heineken ou du Rickard’s Red et je m’aventure dans leur menu complètement déprimé. Je n’ai plus faim mais je commande:

Elle apporte d’abord le curry et sur le dessus il y a du basilic Thaï sucré frit? et une tonne de piments verts et rouges. Le curry en soi est bien équilibré et épicé mais le plat dans sa globalité n’est pas bon.

Poulet au curry vert Thaï chez Kin Kh ao 25
Gang Kiaw Wan Gai – Poulet au curry vert avec basilic frit des piments rouge et vert, des oignons?

La salade de vermicelles Wun Sen est une catastrophe et je prend seulement deux bouchées. Elle est totalement insipide, pas de jus de lime, ni de sauce poisson ni de poudre de chili.

Salade de vermicelles chez Kin Khao 25
Yam Wun Sen – Salade de vermicelles Wun Sen – immangeable et zéro goût.

J’en ai assez, je règle et elle m’explique navrée que le chef n’est pas là et que les gens en cuisine étaient un peu perdus ce soir. Je suis d’accord avec elle. Elle me dit que les Québécois ne savent pas apprécier la vraie cuisine Thaï et c’est pour cela qu’ils mettent des piments verts et rouges partout, qu’ils ne mettent pas d’épices etc.

Je n’emmènerais ni des Thaïs ni personne ici.

Mangez certaines choses ici

Thai Sep

1900 rue Jean-Talon Est
T: 514 303 7767
Facebook

Thai Sep, avec l’inscription « restaurant Asiatique » sur la porte est un petit restaurant avec 26 places et la première chose qui frappe en rentrant c’est la bonne odeur qui émane de la cuisine ouverte. Je vois tout de suite des mortier en terre cuite pour la salade de papaye verte dans la cuisine et ça me rassure.

J’apprends que c’est un restaurant qui appartient à des Laotiens et lorsque le serveur Laotien me demande : « souhaitez-vous la salade de papaye verte avec les crevettes séchées? », je me dis « enfin, on est dans un restaurant qui sert des mets authentiques ». D’ailleurs le serveur nous dirige tout de suite vers la page « mets authentiques » et on commande:

La soupe contient tous les ingrédients qu’on doit y trouver. Du bouillon de poulet, du lait de coco, du galanga, de la citronnelle, du poulet, des piments oiseaux, jus de lime et c’est vraiment dommage qu’ils ont mis trop de sucre dedans, ça domine complètement. La salade de poulet est délicieuse mais un peu trop citronnée et elle contient trop de feuilles de menthe et pas de Khao Khua (poudre de riz), la salade de papaye verte est parfaite, vraiment bonne et c’est pareil pour le riz frit et le riz gluant qui est parfaitement cuit.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Thai Sep
Laap Ped – Salade de canard qui était réussie.
Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Thai Sep
Tom Ka Gai – Soupe au lait de coco. Très bonne mais malheureusement trop sucré. Pourquoi du sucre dans cette soupe?
Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Thai Sep
Khao Phat – Riz frit. C’était bon.
Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Thai Sep
Som Tam – Salade de papaye verte qui était bonne mais pourquoi la salade iceberg ?

Et alors? Thai Sep est un petit restaurant simple, qui ne paye pas de mine et ce n’est pas un endroit où on a envie de traîner longtemps. On y mange une bonne cuisine Thaï mais ils ont séparé le menu en deux parties,  » ce qui se vend et ce qui est authentique » et je vous recommande évidemment d’opter pour la page « authentique ».

Oui, j’emmènerais des Thaïs ici mais pas pour manger n’importe quoi sur le menu

Ban Lao Thai

930 boulevard Décarie
T: 514 – 747 4805
Facebook: @BaneLaoThai
Chef: Raddaphorne Silvavong

Les meilleurs restaurants à Montréal : Ban Lao Thaï

Dans ce petit restaurant d’environ 20 places Raddaphorne et sa soeur préparent depuis 17 ans une cuisine Laotienne, leur pays d’origine, et Thaïlandaise comme « dans notre pays » comme elles le disent. On se sent tout de suite à l’aise dans ce lieu simplement décoré et on voit que les deux soeurs passent le plus clair de leur temps dans leur restaurant. Le journal du jour sur la table, les courses d’ingrédients frais du jour et leurs effets personnel.

Il y a un menu midi et à la carte et les plats sont aussi affichés en format photo sur les murs. Comme je suis tout seul je ne peux pas commander trop de plats et je me sens très salade ce midi.

Ce qui est très agréable ce qu’on entend et on voit les deux soeurs préparer les plats et Raddaphorne dit que chez Ban Lao Thai c’est  du « vrai authentique pas adapté ». J’aime entendre cela. Elle me demande comment je veux ma salade de papaye et je fais signe avec deux doigts que je souhaite deux piments oiseaux.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Ban Lao Thai
Som Tam – Salade de papaye verte et Khao Niew – riz gluant. J’ai demandé bien épicé et c’était le cas.
Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Ban Lao Thai
Laap Phet (Salade de canard )

La salade est délicieuse et le riz gluant est très bon aussi. Je lui demande si elle va mettre du Khao Kua (poudre de riz grillé) dans ma salade de canard et elle me répond avec une voix assurée:

« Bien sûr, comme en Thaïlande. »

À la fin de mon repas elle s’assoit à ma table et on discute de la Thaïlande et de l’art culinaire Thaï.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Ban Lao Thai
Ting, une des deux soeurs propriétaires

Oui j’emmènerais des Thaïs manger ici mais pas n’importe quoi.

Mise à jour 28 juillet 2018: Ban Lao Thai a fermé ses portes.

ChuChai

4088 rue St-Denis
T: 514 843 4194
www.chuchai.com
Chef : Lily Sirikittikul

ChuChai est un restaurant Thaï végétalien, ce qui est très rare et difficile à trouver. Au lieu de sauce poisson ils utilisent donc de la sauce soya, au lieu de canard c’est du seitan etc. Nous y sommes allés pour dîner à midi et il y avait 8 autres personnes dans ce restaurant un peu lugubre et sombre.

Mon premier regard se porte vers le couteau et la fourchette sur la table, dommage qu’ils ne proposent pas de cuillère – fourchette comme en Thaïlande. Je commande une SingHa à 7$, scrute le menu et commande:

  • Kari Puff (beignets aux légumes/curry) 7$
  • Laap Phet (salade de canard) 11$
  • Khao Niew (riz gluant) 3$
  • Waan Krob (des algues frites) 9$
  • Kaeng Deng Ped (curry rouge au canard) 18$
  • Khao Pat Nam Prik Pao (riz frit) 15$

Je suis agréablement surpris de découvrir ils ont du riz gluant sur le menu car j’adore ce riz qu’on mange essentiellement dans le nord et nord-est de la Thaïlande. Par contre je suis moins impressionné par la serveuse, très gentille et serviable, mais elle ne connaît strictement rien à la cuisine Thaï et elle le manifeste lorsqu’elle nous demande:

« Souhaitez-vous des baguettes? »

Les algues frites ont une belle texture croquante mais je trouve que le sucre domine au niveau du goût et je ne sens pas les algues du tout. Par dessus… un morceau de poivron rouge et ça ne fait que commencer. Je déguste la salade de canard qui est très bonne et les saveurs sont bien équilibrées et je l’accompagne avec le riz gluant qui est trop cuit.

Le curry rouge au canard est tellement sucré que je n’arrive pas à le manger et je me rabats sur le riz frit qui est bon mais trop cher pour un riz frit sans rien dedans – 15$.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Chu Chai
Gaeng Phat – Curry rouge très sucré
Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Chu Chai
Khao Phat Prik Pao – Riz frit qui était très bon mais trop cher.

Et alors? On quitte ce restaurant avec un sentiment très mitigé. Le local respire la tristesse, la serveuse ne connaît rien à la cuisine Thaï et les plats sont très irréguliers au niveau de l’exécution. Il y a des plats très réussi comme la salade de canard (Laap Phet) et le riz frit (Khao Phat Prik Pao) et d’autre où le profil de goût n’y est pas et je dois dire que la quantité de sucre dans les plats me dérange.

Oui j’emmènerais des Thaïs végétaliens ici. Je recommande fortement de diminuer le sucre dans les plats et minimiser l’utilisation de poivrons. Rendre les restaurant plus joyeux et former les serveurs sur la cuisine Thaï serait aussi une bonne idée.

Phayathai

1235 rue Guy
T: 514 – 933 9949
www.phayathai.ca

Le restaurant PhayaThai sur la rue Guy était le cousin du restaurant du même nom sur la rue Laurier mais ce dernier a été vendu et s’appelle maintenant le Kin Khao 25. La chef est d’origine Laotienne et Thaïlandaise, et elle propose de la « fine cuisine Thaïlandaise » comme indiqué sur leur menu. J’y vais pour dîner un mercredi et j’y arrive tôt vers 11h30. La salle est décorée de façon sobre, un peu ennuyeuse, mais lumineuse et propre.

Sur la table il y a une fourchette et cuillère et une serviette en papier et je demande tout de suite si ils servent du riz gluant, j’en ai très envie, mais ils le font seulement le soir, ce que je comprends. Je commande une bouteille de Sing Ha et scrute le menu. Je suis impressionné pas la quantité de plats sur le menu à la carte et je me sens obligé de les compter, il y en a 116! Tous les classiques sont là et je suis content de voir que les noms sont en Thaï et en français mais 116 plats ce n’est pas nécessaire, complique drôlement et n’inspire pas confiance sur fraîcheur des ingrédients. J’opte pour le menu midi et je rajoute un plat à la carte.

  • Tom Yam Phak (soupe Tom Yam aux légumes)
  • Gaeng Ped Gai (curry rouge au poulet ) – 17.95$ incluant la soupe
  • Laap Phet (salade de canard Isaan) – 11.95$
  • SingHa – 7$

Pendant que j’attends ma soupe je remarque que le choix musical est un peu étrange, du Wagner à tue-tête.  La soupe arrive et le goût du bouillon est bon, épicée mais pas trop avec un morceau de feuille de lime kaffir et un bâton de citronnelle mais ce que j’aime moins c’est d’y trouver du broccoli et de la salade iceberg. WTF. La salade de canard est bonne, un bon profil de goût mais il manque l’ingrédient essentiel qui est le Khao Kua, du riz grillé et réduit en poudre et il n’y a pas de poudre de chili. J’en parle au serveur mais il ne sait pas ce que c’est le Khao Kua.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Phayathai
Tom Yam Goong – Soupe épicée à la pâte de chili. Insipide, broccolis, chou flasque…

Avec l’arrivé du curry ça ce gâte car encore une fois c’est le sucre qui domine et à mon avis ils utilisent du sucre blanc et non du sucre de palme. La consistence du curry est bonne mais il y a seulement deux feuilles de basilic Thaï, Horapha, dans tout le bol et ça affecte le goût. Je ne termine pas le curry, j’en suis incapable.

Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Phayathai
Gaeng Phat Gai – Curry rouge au poulet. Trop sucré et encore ces piments rouges.
Meilleurs restaurants thaï à Montréal - Phayathai
Laap Ped – Salade de canard haché. Assez réussi mais la présentation laisse à désirer et svp pas de persil.

Et alors?

Le restaurant Phayathaï de la rue Guy à besoin d’un petit coup de jeune au niveau de la décoration, de la vaisselle et des couverts qui sont quand même très banales. On perçois un manque d’enthousiasme de la part des serveurs, aucune recommendation, pas d’explications, il font leur travail c’est tout.

La chef s’est endormie un peu et il y a un manque flagrant au niveau de l’exécution des plats.

Non, je n’emmènerais pas de Thaïs ici.

Les bonnes nouvelles:

Auberge Saint-Gabriel

426 rue Saint-Gabriel
514 878 3561
www.aubergesaint-gabriel.com
Chef: Nongyao Truadmakka

 Nongyao Truadmakkha à l'auberge Saint-Gabriel
Nongyao Truadmakka et moi après l’avoir sortie de sa cuisine en commandant une sauce Prik Nam Pla

Vous êtes sûrement étonné de voir l’Auberge Saint-Gabriel dans une liste des meilleurs restaurants Thaï à Montréal mais ce n’est pas une blague. Chef Nongyao travaille en tant que sous-chef à l’Auberge et le chef exécutif Ola Claesson lui a donné carte blanche pour le menu du dîner.

Elle a tout de suite optée pour la cuisine de son pays d’origine, la Thaïlande, et même si ce n’est pas affiché comme un restaurant Thaï l’exécution des plats est impeccable.

Cuisine thaï à l'auberge Saint-Gabriel
Tod Man Pla – Galettes de poisson au curry rouge et lime kaffir | Po Pia Goong – Pâtés impériaux aux crevettes sauce tamarin / chili
Curry rouge au poulet à l'Auberge Saint-Gabriel
Gaeng Ped Gai – Curry rouge au poulet | Khao Niew – Riz gluant, le curry était très bien équilibré.

C’est sûr que Nongyao met des broccolis et des courgettes dans le curry pour ne pas effrayer les habitués de l’Auberge mais on retrouve le goût de la Thaïlande. Le curry est épicé, les galettes de poisson contiennent une chiffonnade de lime kaffir et du curry rouge, la soupe Tom Yum est épicée et bien équilibrée et elle sert du riz gluant, même si ce n’est pas indiqué sur la carte.

Soupe thaïlandaise à l'Auberge Saint-Gabriel
Tom Yum Het – Soupe Tom Yum au champignons et coriandre, très bonne et épicée.

Oui il y a du poulet général Tao sur la carte mais c’est le prix que Nongyao doit payer pour pouvoir faire la cuisine qu’elle aime tant… à l’Auberge Saint-Gabriel. C’est sûr que j’aurais préféré des plats Thaï sans broccolis ni courgettes et si c’était affiché comme un restaurant Thaï je ne l’aurais pas accepté.

Tenez vous bien, ce printemps Nongyao est moi allons organiser un cours de cuisine ensemble où vous allez pouvoir faire sa connaissance et apprendre de ses talents.

Mise à jour 1er mars 2018: Les diners pop-up thai à l’Auberge Saint-Gabriel sont terminés.

Mes constats sans détour:

  • La scène culinaire Thaï à Montréal est d’une manière générale déprimante, figée dans le passé et peu inspirante pour quelqu’un à la recherche des véritables sauveurs de la cuisine Thaï.
  • Les restaurants Pamika, Pick Thaï et Une nuit à Bangkok sont fiers de ce qu’ils font et ils essaient de transmettre leur passion pour la bonne cuisine Thaï.
  • Le prix d’une bouteille de bière Sing Ha va de 5$ chez Cuisine Bangkok à 9$ chez Chao Phraya.
  • Les poivrons rouges et verts, le broccoli, les haricots français, les pois mange-tout, les petits pois, le persil italien, les courgettes etc. devraient être interdits dans la cuisine Thaï à Montréal. C’est parfait avec un steak frites c’est tout.
  • De plus en plus de québécois vont en Thaïlande et reviennent à Montréal avec l’idée de retrouver un bon restaurant Thaï pour revivre leurs souvenirs culinaires. Il sera donc de plus en plus difficile pour les restaurateurs Thaï de Montréal de servir du simili-américano Thaï.
  • La plupart des restaurants Thaï à Montréal sont ennuyeux avec un décor défraîchie sauf quelques exceptions comme Pamika, Une nuit à Bangkok, Pick Thaï et Galanga, même si ce dernier ne mérite pas une visite.
  • Il faudra que les restaurateurs arrêtent de mettre 150 plats sur leur menu et de les classifier sous « poulet, fruits de mer, boeuf, canard. » À quand des restaurants Thaï avec le plat du moment en fonction de la saison et des arrivages griffonné sur une ardoise?
  • D’une manière générale les serveurs ne connaissent pas grands choses au sujet de l’art culinaire Thaï  ni de l’étiquette à table ou de la culture Thaï et ils sont donc incapables d’en parler à leurs clients.
Catégories



8Commentaires

Ajouter le votre
  1. 1
    Darouny

    Bonne critique, on voit que vous etes un spécialiste et un passionné dans la cuisine Thai. Je vais essayé certains restaurants recommandés sur la liste. Je vous donne raison pour le restaurant Pamika est excellent et très authentique… par contre leur Lab Pet( salade de canard ) a beaucoup trop de Kua koa à mon goût mais le goût y est. Il faut comprendre aussi les restaurateurs que certains légumes ne sont pas faciles à trouver à Montréal. Les pousses de Bambou frais ne sont pas toujours disponible et la basilic Kapow n ont pas dans toutes les épiceries asiatiques. Alors nous avons opter pour la Basilic horaphra.. c est commun dans la cuisine de nos mère car nous sommes au QC. C’est vrai le que le goût est différent!!
    Dommage pour le restaurant Chao Praya, c’était un bon restaurant avant que le nouveau propriétaire prend possession. Je suis tellement surprise que leur panier de riz gluant soit aussi dans un état lamentable. Je vais appeler le restaurant et lui dire où trouver ces paniers, lol.
    Pour le Thai Sep, il est normal pour les Laotiens de manger la salade de Papaya verte avec la salade iceberg. On le mélange aussi avec des vermicelles de riz. Je ne trouve pas cela si hors du commun. Par contre la salade de mangue fait avec des mangues sucrés au restaurant Galanga.. je vous donne raison.
    Votre article est vraiment intéressant à lire, excellent travail.

    Darouny

    • 2
      Jevto Bond

      Merci Darouny pour vos commentaires:)

      Oui pour le Laap Phet et le Khao Kua, je n’aime pas leur recette de Khao Kua beaucoup, je préfère la façon simple de riz gluant grillé à sec et moulu dans un mortier. Le Bai Kapow je le trouve très facilement chez Hour Hong et Marché Oriental mais c’est vrai que c’est plus difficile à trouver que le Bai Horapha. Ah bon de la salade Iceberg? En Thaïlande c’est plus des feuilles de choux que de la salade mais merci pour l’indication. Bonne cuisine,

      Jevto

  2. 3
    thierry

    Suite à ton article je suis allé manger au Pamika pour ma fête hier soir et c’était vraiment très très bon. Je crois avoir trouvé mon nouveau restaurant préféré. Puisque nous étions plusieurs personnes nous avons eu la chance d’essayer une grosse partie des plats sur le menu. La Tom Yum était succulente. Par contre j’ai trouvé que le Curry vert était trop sucré, pas assez épicé, et les aubergines trop cuites (aucun croquant, c’était de la pâte). Merci pour la suggestion!

    • 4
      Jevto Bond

      Ah, la clé dans la cuisine Thaï c’est l’équilibre des saveurs, un curry vert doit être « épicé, salé, sucré » dans cet ordre là et les aubergines doivent être mi-fermes.

  3. 5
    Pedro

    J’aimais Bien ban Lao Thai au début mais dernièrement on a désisté car la qualité avait descendu pas mal. En passant sur decarie la semaine passé, j’ai remarqué que c’est maintenant fermé

    Merci pour les indications . Après un retour de Thaïlande c’est vrai que c’est difficile de trouver de la bonne bouffe thaï ici

    Pick Thai est excellent, mais le pad ka pao pas asset epicé

    J’ajoute Pamika dans la liste a essayer

    • 6
      Jevto Bond

      Merci pour les commentaires Pedro et pour l’information que Ban Lao Thai est fermé. Effectivement il n’y avait pas de constance au niveau de la qualité et c’est pour cela que jeune l’avais pas mis dans la catégorie « mangez ici ». En ce qui concerne Pick Thai il faut toujours demander « comme en Thaïlande » et surtout poser la question si la propriétaire Vilay est en cuisine. Elle fera la cuisine comme en Thaïlande si vous demandez. Chez Pamika ils ont de très bons cocktails en plus d’une cuisine Thaï excellente. Le plus Thaï à Montréal c’est sans aucun doute le « curry shop » Pumpui de mon ami Jesse sur St-Zotique.

  4. 7
    Isabelle

    Malheureusement il semble que le Ban lao thaï soit fermé. À moins que ça soit déménagé?? Avez-vous l’information?

+ Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.